l’enfance traverse l’enfance encore il n’y a qu’elle et elle encore l’enfance en chance d’être et qui regarde et qui contemple qui voit tout derrière la montagne et la brume à travers nous qui voit tout encore sans rien omettre qui n’omet rien ne craint rien ni même savoir je veux savoir dit l’enfance je […]

Et aussi ce qu’on attend de la nuit, qu’elle apporte le jour, l’aube fluette puis irradiante, qu’elle inonde le jour de lumière puisée de source sûre et pourtant, le jour succèdera à la nuit et pourtant, de naître de la nuit le jour n’en est pas moins autre et pourquoi, pourquoi entremêler nos ombres ?