vous êtes comme deux êtres disjoints l’une avec et l’une sans l’une d’avant l’une d’après celle d’après qui ne croit rien de ce qu’elle croit, de ce qu’elle pense, de ce qu’elle voit qui n’est rien de celle d’avant celle d’avant qui était la vraie l’unique celle de l’histoire celle d’après qui veut reconstituer, qui […]

mais vous, « vous avez accepté de traverser le désert »  -mais vous, vous avez regardé en face les ombres vous avez dévisagé déformée la silhouette le passé court après, court derrière et devant si bien qu’il vous a ébloui mais vous, vous visez le passé dans les yeux, tout droit pour espérer le cœur des choses […]

Est-ce qu’on se relève un jour de la stupeur ? qui tait, enferme. On donne le change, des mots, ce sont toujours d’autres mots, à côté, déplacés, sur le bord du gouffre même –qui masquent, protègent, enferment encore. Est-ce qu’un jour la voix (re)vient ? la voix la vraie ? celle de la langue intérieure baignée de la […]

Je suis fœtus enroulé dedans sur les sons qui traversent et qui brûlent, l’être-qui-ne-naîtrait pas, qui n’aurait pas l’espace pour la lumière nouvelle, qui n’aurait pas dû, qui vient au monde en sourdine et bienheureux, qui sourit et s’invente un usage aussitôt, s’en remet aux chansons élémentaires, aux vibrations les plus fines, qui reconnaît les […]