Mon enfant, que dis-tu ? ton air enchante l’espace des marais et tu avances, tu avances sans écouter ta peine, ta peine immense irrigue les vaisseaux de l’intérieur sous le diaphragme, tu l’ignores et constante, sans respirer, en suspens, tu avances et tu avances tes pas de souriceau tu es grande et petite en boule au […]