il y avait aussi une grotte caverneuse, il y avait un roc, un mât, un voleur, un assassin, un homme-dromadaire et qui marche et qui hante, sans avoir besoin d’eau
il y avait aussi le soir qui tombe dur et la nuit sans lune
il y avait jouer et les mets les plus fins
il y avait le chemin qui traverse jusqu’en espagne, découpe du territoire et géographie des sols, le mouvement,
la peur du vide du plein et tout ce qui fait contrée
cela, aussi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s